Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jean b.

L'écriture par besoin... (1)

11 Juillet 2006 , Rédigé par jean b. Publié dans #Nombril

  J'ai cette envie d'écrire qui me prend de nouveau mais je suis tiraillé par mes contradictions, ce qui ne va pas arranger les choses. À la fois ce besoin d'exprimer ce qui me ronge, de l'expulser, et à la fois cette conscience d'un truc complètement nombriliste et vain.

  Et puis cette angoisse de la page blanche, avec mes idées et mes mots qui s'entrechoquent dans ma tête sans pouvoir en sortir. Comme si je me trouvais subitement bloqué, paralysé. Je ne comprends pas. Jadis, je parvenais à exprimer mes émotions, à les matérialiser à travers l'écriture. Aujourd'hui, je sens bien que j'ai du mal, je me force un peu, parce que je me dis qu'il faut bien que ça sorte, je ne peux pas garder ça en moi, c'est trop oppressant.

  Alors, excusez-moi si mes propos manquent d'intérêt, ce que j'essaie de faire est très égoïste, il s'agit avant tout d'arriver à me soulager, à essayer de ne plus avoir mal. Je ne sais pas encore quelle tournure ça va prendre, ce qui va en sortir. Et puis c'est compliqué, je ne veux pas évoquer une histoire qui fut partagée, mais dont je suis encore sous l'emprise de la douleur. C'est cette douleur dont je voudrais aussi me libérer, cruelle situation. Une solution est de ne garder que les bons souvenirs, de tourner la page sur les autres. Pas facile, mais je vais tenter...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

fathia 02/11/2006 10:15

je comprend dand le sens ou j aime ecrire mais helas a 36 ans je n es que des page blanche comme mes neuronne je supposej aimerais tant l exprimer cette souffrance qui me hate depuis 25ans mais pour moi c foutu je t es tres bien comprie jean moi je trouve que tu t en sort pas mal par rapport a moi  qui pourait etre ta fille tu est un homme unique

Tamara 18/07/2006 17:57

Bonsoir Jean,
Je commence seulement à te lire. Ta façon d'écrire m'attire beaucoup, c'est pourquoi je peux te dire que même si à la base ta démarche d'écriture est nombriliste comme tu dis, tu feras partager à tes lecteurs tes sentiments et ta vision des choses par ton histoire.
Alors, je te suis moi ;-)